Les aventures du Petit Baz’art en Chine continuent, en compagnie de Wang Yi !

Notre voyage en Chine continue avec le venue, demain mercredi de Wang Yi ! 

L’illustratrice viendra au Petit Baz’art pour une séance de dédicace, puis pour un atelier à partir de 16h30. Venez donc découvrir son univers envoûtant au travers de ses illustrations et histoires empreintes de délicatesse.

Petit Poisson veut voler

877389690

Le bon monsieur Plouploufski est un poisson volant qui habite l’étrange ville de Kalaskak. Cette ville est traversée par une rivière : sur la rive droite habitent les animaux qui savent voler, sur l’autre rive vivent ceux qui sont cloués au sol. Plouploufski a beau être un poisson volant, le pauvre ne sait en réalité pas voler. Il regarde tous les jours, depuis sa fenêtre, les oiseaux qui ont la chance de pouvoir flotter en l’air et jouer parmi les nuages. Il essayera encore et encore de les rejoindre sans succès, jusqu’au jour où il va faire la connaissance de mademoiselle Klala, sa voisine l’oiseau.

2597424667

Premier texte de Wang Yi, cette fable sensible nous parle de courage et d’espoir dans un monde où, même lorsqu’on n’a pas d’ailes, on peut toujours trouver une solution pour décoller !

Wang Yi, Petit poisson veut voler, HongFei Cultures, 2011

 La légende du serpent blanc

875918125

Il y a bien longtemps, deux sœurs serpents prirent l’apparence de deux jeunes femmes pour se rendre au fabuleux Pays du lac de l’Ouest, un véritable petit paradis. C’est là-bas que Baï, une des sœurs, rencontrera le modeste Xuxian dont elle va tomber amoureuse. L’histoire aurait pu s’arrêter ici, les deux tourtereaux filant le parfait amour… seulement, Xuxian n’a aucune idée de la véritable identité de sa femme, et cela déplaît fortement à un bonze local bien décidé à mettre fin à leur idylle « contre nature ».

les-planches-originales-de-la-legende-du-serpent-blanc-dues-a-l-illustratrice-wang-yi-installee-en-france-depuis-2007-seront-exposees-au-festival-de-saint-die-les-editeurs-lui-reprochaient-de-ne-pas-faire-assez-chinois-hongf

Ce conte en quatre actes est tiré d’une légende populaire chinoise, déjà adapté en opéra et romans.

Les illustrations en collage de Wang Yi, encore une fois toutes en poésie, accompagnent divinement le texte d’Alexandre Zouaghi et nous emportent dès les premières pages vers ce pays du lac de l’Ouest où, comme dans tous les meilleurs contes, l’amour triomphe des manigances des vilains bonzes jaloux !

Alexandre Zouaghi, ill. Wang Yi, La légende du serpent blanc, HongFei Cultures, 2013

Et venez aussi découvrir les autres livres signés par Wang Yi : l’histoire de la mystérieuse Princesse Corbeau et l’envoûtant Les deux paysages de l’empereur  !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s